Design Actif

Par Caroline Deforges


F/ Un nouveau mouvement du design pourrait nous aider à contrôler la montée effarante de l’obésité dans notre société et à réduire du même fait les coûts exorbitants qui y sont associés. Le Design Actif (Active Design) fait partie d’une série de lignes directrices mises en place par la ville de New-York dans le but de freiner l’épidémie d’obésité américaine. L’idée : promouvoir l’activité physique, non pas dans des gym, mais plutôt par la façon dont notre environnement est conçu. On souhaite donc nous voir marcher, prendre notre vélo au lieu de notre voiture ou prendre les escaliers à la place de l’ascenseur, par exemple. Mais comment y arrive-t-on? Plusieurs stratégies peuvent être employées par les architectes et urbanistes afin de valoriser et encourager un mode de vie plus actif.

Par exemple, plusieurs recherches démontrent que les environnements sécuritaires et stimulants sont plus « marchables » que d’autres, peu importe la distance parcourue. Une rue avec un trottoir large, ombragée par des arbres et bordée de petits cafés sera plus agréable pour un marcheur qu’un stationnement vide et peu éclairé.

Pour promouvoir l’utilisation du vélo, il faut aussi mettre les bons outils au service des citoyens : des pistes cyclables bien entretenues, des voies réservées aux vélos, des supports à vélos etc. À New-York, par exemple, un règlement impose que tous les nouveaux édifices dépassant une certaine superficie aient des espaces de rangement pour les bicyclettes.

Le Design Actif encourage aussi les architectes à mettre les escaliers de l’avant, plutôt que les ascenseurs. Cela signifie les rendre visibles, accessibles, intégrés aux axes de circulation principaux dans un bâtiment. Il ne s’agit d’ailleurs pas du seul mouvement qui tente de convaincre les usagers d’un lieu d’utiliser les escaliers. Plusieurs designers ont fait l’essai de méthodes pour le moins variées, notamment un groupe qui cherche à modifier les comportements par de l’encouragement positif, l’amusement : « We believe that the easiest way to change people’s behaviour for the better is by making it fun to do. We call it The fun theory. ». Ils ont donc transformé l’escalier d’un métro en piano et géant, et observé. Le résultat : 66% plus de gens ont choisi l’escalier à la place de l’escalator.

Comme quoi le changement ne vient pas forcément par la répression mais plutôt par l’encouragement!

Lire l’article original sur FastCo Design (anglais seulement).

E/ A new design movement may help control the staggering rise of obesity in our society and reduce the exorbitant costs associated with this problem. Active Design is part of a series of guidelines established by the City of New York in order to curb the U.S. obesity epidemic. The idea: to promote physical activity, not in the gym, but rather by how our environment is designed. This could include walking instead of driving or taking stairs instead of elevators. Several strategies can be used by architects and urban planners to enhance and encourage a more active lifestyle.

For example, several studies show that safe and stimulating environments are more walkable than others, regardless of distance traveled. A street with wide sidewalks shaded by trees and lined with small cafes will be more pleasant for a walk than an poorly lit, empty parking lot.

To promote the use of bicycles, the right tools should be provided to citizens: well-maintained bike paths, bike lanes, bike racks etc. In New York, for example, a regulation requires that all new buildings exceeding a certain square footage have storage space for bicycles.

Active Design encourages architects to put forward the stairs rather than elevators. This means making them visible, accessible and integrated with the main traffic routes within a building.

Active Design is not the only movement that tries to convince users a place to use the stairs. Several designers, including a group that seeks to change behavior by encouraging positive, fun – “We believe that the easiest way to change people’s behavior for the better is by making it fun to do. We call it The fun theory” – have experimented with various methods. They turned the stairs of a subway station into a giant piano piano, and observed. The result: 66% more people chose the stairs over the escalator.

Change can come through encouragement!

Via FastCo Design.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s