Archives mensuelles : avril 2011

« L’hypernaturel supplante l’hyperurbain »

Par Caroline Deforges


Bel article par Emmanuelle Vieira publié par Le Devoir le 9 avril dernier sur le parc de la Place de l’Acadie conçu par NIPpaysage et dont on avait parlé ici le mois dernier.

Publicités

Juste un petit mot…

Par Christophe Robillard

Les ouvrages de référence pour le wayfinding sont de plus en plus présents d’accord, mais encore peu nombreux en plus d’être difficiles à trouver.

La trouvaille de ce matin s’avère être un blog de lecture. Un  joyeux lecteur qui nous présente et critique une large couverture d’ouvrages de création qui sont  disponibles ainsi que l’endroit où se les procurer.

Attention vous pourriez passer plus de temps à lire le blog qu’à lire les livres.

Littérature wayfinding

Via parkablog

Be Your Own Souvenir

Par Caroline Deforges


F/
Le studio barcelonais blablabLAB proposait un tout nouveau type de souvenir aux touristes qui visitaient La Rambla, au cours de deux fins de semaine du mois de janvier. L’idée derrière le projet de Be Your Own Souvenir était de reproduire le contexte artistique informel de cette rue populaire, et de renforcer les liens entre les divers occupants de l’espace public.

Lire la suite

Andreas Uebele à Montréal

Par François Bouchard

À ne pas manquer, la venue cet été d’Andreas Uebele, figure phare du design graphique mondial. La Society for Environmental Graphic Design (SEGD) annonçait la semaine dernière l’ajout de ce créateur à la liste des conférenciers invités à son congrès annuel qui se tiendra à Montréal du 1er au 4 juin. Une occasion unique de se frotter aux idées de l’auteur du livre Signage Systems & Information Graphics, qui fait de l’architecture, du design graphique et de la typographie, le fondement de son espace de création.

GOLLY + BOSSY

Par Caroline Deforges


Coup de cœur pour cette auberge de jeunesse à Split, en Croatie. Réalisée en 2010 par les architectes croates du Studio Up en seulement 100 jours, cette intervention efficace a été faite avec un très petit budget, en réponse à un programme extensif. Golly & Bossy comprend 29 chambres (138 lits), un amphithéâtre, des salles communes à chaque étage et un café-restaurant.

Le jaune éclatant choisi par les architectes est omniprésent dans les aires communes, avec des accents noirs pour la signalétique et les éléments graphiques conçus par Damir Gamulin Gamba. À la place des numéros de chambre traditionnels, les différentes pièces se sont vu attribuer des noms en lien avec des événements historiques et culturels ou des personnalités importantes de la ville de Split.

Lire la suite