Donner du crédit aux designers

Par Caroline Deforges

Poster par Pia, Erin et Yvette, via DesignSponge

Un petit billet aujourd’hui pour aborder un sujet qui me tient à cœur : comment donner du crédit aux designers? Je ne parle pas ici seulement de designers signalétiques, mais plutôt de l’ensemble des créateurs, que ce soit des designers industriels, d’intérieur, signalétique, graphistes, web, architectes, urbanistes, sculpteurs, photographes, peintres, etc.!

Bien que le terme ne soit apparemment pas accepté par l’Office québécois de la langue française, j’utilise ici le mot crédit dans le sens « d’attribuer une œuvre à un auteur, de reconnaître à une personne la propriété ou la réalisation de quelque chose. » Il semblerait que dans un vocabulaire correct, on parle plutôt de mention de source ou de mention de provenance, mais ces termes n’ont, à mon sens, pas exactement la même signification. Mon souhait serait qu’il devienne normal, courant, d’accorder un crédit design de la même façon qu’on accorde un crédit photo (thème du graphique ci-haut) . Dans la plupart des medias spécialisés, c’est généralement déjà fait, mais dans les medias grand public et sur certains blogues, c’est loin d’être systématique.

Or, d’après moi, le fait de citer le créateur démontre, ne serait-ce qu’en partie, l’effort de conception qui a été nécessaire pour arriver au résultat fini. Une bonne partie du « grand public » n’est pas ou peu au courant de cet effort et ne saisi pas l’importance de l’implication des créateurs au sein de la société. Le fait de donner le crédit de la conception c’est aussi, à mon avis, une manière de faire connaître la valeur des services des divers groupes professionnels auprès des milieux d’affaires. Des organismes comme Mission Design font de gros efforts dans ce sens, et la systématisation d’un crédit design contribuerait à la reconnaissance des professions concernées.

La reconnaissance de la participation à un projet, quel qu’il soit, est une forme de respect envers les créateurs. Le crédit design, en soulignant l’implication d’un designer dans un projet, souligne en même temps les bons coups et les moins coups de chacun, nous forçant tous à nous améliorer continuellement.

Pour poursuivre cette réflexion qui ne date pas d’hier, je vous encourage à lire ces articles :

Credit Where Credit Is Due…Or Not par Dmitri Siegel pour Design Observer
Communication & reconnaissance publique du design, sur le Blogue de Poiesis
Où est la reconnaissance pour les designers signalétiques? Par Michael Clarizio pour In Situ, le blogue de Signature design communication

——-

NB : Alors que ça fait près d’un mois que je mijote cet article, je suis passée cette fin de semaine devant la Place des Festivals, conçue par Daoust Lestage. Sur le côté des marches bordant la rue Sainte-Catherine, on trouve une inscription, attribuant le crédit de la conception à la firme d’architecture et de design urbain.


Une piste de solution peut-être… Mais peut-on vraiment graver le nom des créateurs dans tous les bâtiments, objets ou intérieurs qu’ils façonnent?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s