Archives de Tag: Nicolas Vrignaud

Collaboration

Par Caroline Deforges

Bikeway Belém, P-06 Atelier, Global Landscape Architecture

J’ai récemment été interpellée par un article publié sur le blog d’ID/Lab, une firme qui fait, entre autres, de la signalétique et du design d’orientation spatiale. ID/Lab annonçait avoir remporté, en consortium avec DesignInc (une firme d’architecture) et Tract (un studio d’architecture de paysage), un appel d’offre concernant un nouvel hôpital qui doit être construit en Australie. L’un des critères qui a favorisé SA Health Partnership, le consortium en question, était justement l’intégration à l’équipe de conception de spécialistes en orientation spatiale. Les architectes responsables de la planification de l’hôpital ainsi que les paysagistes ont collaboré étroitement avec ID/Lab de telle manière que plusieurs principes d’orientation spatiale ont pu être intégrés au stade de la conception de l’hôpital.

Docks en Seine, Nicolas Vrignaud

Cela m’amène à poser la question suivante : pourquoi ne travaille-t-on pas de cette manière au Québec ? Il serait tellement plus efficace de travailler conjointement, architectes, urbanistes, paysagistes, designers d’intérieurs et designers signalétiques. En effet, le design signalétique ne devrait pas être là pour « corriger » les défauts d’un bâtiment dans lequel il est difficile de s’orienter. Il devrait aider les gens à mieux comprendre l’environnement dans lequel ils se trouvent de façon à s’y repérer plus facilement. En permettant à des spécialistes de l’orientation spatiale de faire partie de l’équipe de planification d’un lieu, on s’assure de ne pas créer, involontairement, des espaces incompréhensibles pour leurs visiteurs. Un spécialiste du domaine saura identifier, avant même la construction, des points névralgiques qui risquent de confondre les usagers et pourra, en collaboration avec les architectes, trouver des solutions pour éviter ce problème.

Legible London, Applied Information Group, Lacock Gullam

Cette collaboration devient d’autant plus intéressante lorsque l’on sait que le design signalétique fait partie d’une discipline beaucoup plus large : la communication dans l’environnement bâti (Environmental Graphic Design). SEGD, la Society for Environmental Graphic Design, se décrit d’ailleurs comme étant « la communauté mondiale de personnes travaillant à l’intersection des domaines de la communication et de l’environnement bâti ». Ce domaine englobe de nombreuses disciplines de la conception. En effet, les praticiens de cette spécialité signalétiques ne sont pas seulement des dessinateurs de pancartes ou d’enseignes. Ils créent, entre autres, des systèmes signalétiques, des graphiques architecturaux, du design d’exposition, des images de marque, des environnements dynamiques, des pictogrammes, etc. Cela signifie donc que l’apport d’un designer signalétique dans un projet architectural peut être bien plus important que le simple ajout d’éléments signalétiques. La communication dans l’environnement bâti prend des formes très diverses qui peuvent toutes, indirectement, aider les usagers d’un lieu à mieux s’y retrouver. L’environnement bâti prend, lui aussi, des formes très diversifiées. C’est pourquoi de nombreuses disciplines de la conception et de l’aménagement, telles que l’architecture, le design d’intérieur, l’urbanisme ou l’architecture de paysage, profiteraient de la coopération avec les designers signalétiques.

Teknion IIDEX 2009, Vanderbyl Design

Avec l’arrivée du chapitre montréalais de SEGD, chapeauté par Michael Clarizio, espérons que nous pourrons voir une meilleure collaboration entre toutes ces disciplines !

Signalétique des Docks en Seine par Nicolas Vrignaud

Par Caroline Deforges


Le designer français Nicholas Vrignaud est le concepteur derrière la signalétique des DOCKS en Seine par les architectes Jakob+MacFarlane. Les éléments signalétiques enveloppent les colonnes de béton que l’on retrouve dans les DOCKS.

Lire la suite